Polyeucte

polyeucte

 

« POLYEUCTE »

Auteur : Pierre Corneille

Collections : Classiques

Parution : 1643

Editions : Le Livre de Poche

Prix : 3.90€

Nombre de pages : 192

 

 

Résumé

Dans une Arménie soumise à la Rome impériale, un jeune seigneur, Polyeucte, époux de la fille du gouverneur, se fait baptiser en secret à l’instigation de Néarque, son ami chrétien. Prié d’assister peu après à un sacrifice qui célèbre le retour d’un général romain, il perturbe le rituel en proclamant sa foi et entreprend de briser les statues du culte païen. Ni les prières de son épouse, ni les supplications de son beau-père ne lui feront renier son acte.

 

Mon Avis 01

Polyeucte de Pierre Corneille est l’un des –nombreux- ouvrages littéraires qu’il m’ait été conseillé de lire durant ces vacances d’été. En effet, la khâgne m’attend dès la rentrée, héhé ! Les œuvres de littérature, de philosophie, d’histoire, d’anglais et d’économie/sociologie commençant à s’empiler sur mes étagères, j’ai décidé de m’y atteler sérieusement. J’en profite pour vous laisser mon humble avis sur la tragédie de Corneille, qui sera très bref, en vertu de l’étiquette « classique » que revêt cette pièce !

Je n’ai quasiment jamais lu de tragédie écrite de la main de Corneille, si ce n’est Le Cid, étant beaucoup plus habituée à parcourir ses comédies. Ce fut une agréable lecture, au sujet plutôt original. En effet, la religion est au cœur de ces cinq actes et offrent une perspective nouvelle de la chrétienté. Cette dernière est abordée différemment et s’allie parfaitement au triangle amoureux et aux lois en vigueur du pays dans l’optique de tourner la pièce au tragique.

Les personnages sont fidèles à eux-mêmes, à leur conviction et à leur foi. J’ai eu un petit faible pour Sévère, victime de la fatalité en amour, et j’ai également apprécié la solidité de Pauline sur le plan émotionnel, sentimental et surtout, sur celui du devoir. Elle doit subir les caprices de son père et de son gouvernement à tout va, et rien que pour ça, je l’admire. De plus, elle est fidèle et nourrit un amour pur envers son mari Polyeucte jusqu’à la toute fin. En revanche, le personnage de Félix (une véritable girouette) m’était clairement insupportable.

Un de mes passages préférés reste clairement une tirade de Sévère, lorsqu’il défend la chrétienté et par extension, toutes les religions. Ce personnage invite au respect et banni les faux jugements, les stéréotypes et la haine infondée. Un beau message de tolérance qui s’ancre encore dans notre siècle.

La fin de la dernière scène est un peu rapide à mon goût mais résume bien tout l’enjeu de la pièce. J’ai néanmoins été déçue de ne pas connaître les sentiments de Pauline.

En bref : une tragédie à la hauteur de mes espérances concernant l’auteur Pierre Corneille. Je me laisserais de nouveau tenter. À lire !

Publicités

3 réflexions sur “Polyeucte

  1. Vagabonde. dit :

    Entre Racine et Corneille mon coeur balance, enfin j’ai pu étudié toutes les pensées de ces deux dramaturges qui ne s’entendaient pas du tout parce qu’ils étaient les même et avaient les même ambitions. Je n’ai pas lu beaucoup de pièces de théâtre de Corneille à part le Cid et l’Illusion Comique que j’ai beaucoup apprécié ! Je note celui là pour le lire également, il me rappelle un peu Antigone *o*.

    • Elyone dit :

      Je ne te cache pas que j’ai un faible pour les pièces de Racine, rien que pour les thèmes et les sujets qu’il aborde :) Mais Corneille se défend très bien et ses œuvres égales parfaitement celles de son rival ! Je pense que tu ne seras pas du tout déçue avec Polyeucte ;)

      Tu as l’Antigone de quel dramaturge ? *o* C’est l’une de mes pièces de théâtre préférées x)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s