Leïlan, tome 1 : Les yeux de Leïlan

leilan tome 1

« LES YEUX DE LEÏLAN »

Auteur : Magalie Ségura

Collection : Fantasy Poche (Tome 1)

Parution : 7 novembre 2008

Editions : Milady

Prix : 2.52€

Nombre de pages : 357

Résumé

Il est un royaume mystérieux que l’on nomme Leïlan, le pays des Illusions.
Depuis qu’un drame affreux a frappé la famille royale, ses frontières sont fermées et son peuple est opprimé par l’infâme duc Korta. Une rencontre pourrait tout changer : celle d’un jeune messager, Axel, et d’une fascinante jeune fille aux yeux bleus. Mais un secret entouré de sorcellerie les sépare et rend leur amour impossible. Pourtant, autour d’eux, l’espoir renaît : un justicier insaisissable met les hommes du duc en échec. Qui est ce héros dont l’identité cachée est jalousement défendue? Quelle est cette étonnante compagnie qui partage ses exploits ?

Mon Avis 01

« Les yeux de Leïlan » est le premier volet de la saga Leïlan de Magali Ségura. J’ai choisi d’entamer cette lecture dans le but de me replonger dans un univers de fantasy, car je l’avoue, le genre commençait sérieusement à me manquer. Et puis, la couverture est très belle, en plus d’arborer une couleur que je chérie : le vert.

L’histoire se déroule au pays des illusions, Leïlan, que nous découvrons aux travers des yeux du jeune protagoniste Axel, troisième prince d’un pays voisin, Pandème. Ce dernier, pour divers motifs que je me garde bien de vous révéler, a été envoyé par le roi pour délivrer un message de la plus haute importance à son voisin leïlanais. L’intrigue en elle-même n’est pas exceptionnelle et ne se démarque pas du genre. C’est du déjà-vu. Néanmoins, ça ne m’a nullement empêchée d’apprécier à sa juste valeur le texte de l’auteur ni même son histoire. Un bon retour aux sources qui m’a captivée au fil des pages.

Pour ce qui est de l’action, il y en a, c’est certain. Ni trop, ni pas assez : elle est juste parfaitement dosée et décrite avec justesse. En revanche, j’ai regretté plusieurs détails. Certains événements ne sont pas assez marqués, voire marquants (la mort de Gyl notamment) et d’autres ne sont pas assez explicites. Je me suis perdue à plusieurs reprises au début de ce tome un, on ne voit pas où l’auteur veut en venir et l’action manque à l’appel. C’est dommage.

Le gros point fort de ce roman, qui est en même temps son point faible, c’est les protagonistes. Découvrir le monde de l’auteur au travers d’un personnage masculin, c’est rafraîchissant. J’ai eu beaucoup de plaisir à suivre les aventures successives d’Axel, Vic et de leurs compagnons de la Forêt Interdite face au duc d’Alekant. Les liens entre les personnages sont forts et attendrissants, et ceux qui se tissent au fil des pages font chauds au cœur. Certains personnages à la fin du premier tome sont encore entourés d’un voile mystérieux et c’est là tout l’intérêt d’une trilogie.

Malheureusement, si je puis dire, la plupart des protagonistes sont totalement creux, vides et pour certains, stéréotypés. Le seul que j’ai réellement aimé, c’est Axel : victime d’une malédiction, il est le seul à lutter un minimum contre son destin –même si ce dernier le rattrape à chaque fois. Il est à la fois drôle, touchant, vaillant et mignon. Je n’ai apprécié Vic qu’au travers de sa relation avec Axel, c’est dire. Aux antipodes, l’unique personnage qui ne sert pas d’adjuvant et qui soit vraiment intéressant, c’est Jerry, être chimérique aux multiples facettes.

L’écriture de Magali Ségura est douce, fluide et plaisante au possible. Une plume que j’ai été heureuse de découvrir. La délicatesse avec laquelle elle emploie les mots reflète nettement les sentiments purs des personnages, leurs histoires, leurs relations et le but de leurs actions. Les thèmes de l’amour, de l’amitié et de la famille sont traités avec émotion et finesse. Une auteur que je lirais de nouveau !

En bref : un roman fantasy jeunesse classique, sans prétention et avec des héros sympathiques. Une histoire qui se laisse lire (malgré un début assez laborieux), agréable, plaisante et qui nous laisse sur notre faim. En revanche, je ne conseille pas ce roman aux adeptes de la fantasy pure et dure, qui risquent de ne pas y trouver leur compte !

« Les yeux de Leïlan » a été lu dans le cadre d’une Lecture Commune organisée par Luna. Passez voir son avis sur ce premier tome ! :)

Publicités

2 réflexions sur “Leïlan, tome 1 : Les yeux de Leïlan

  1. Luna dit :

    Salut !
    Je suis ravie que ce premier tome t’ai plu !
    Il me semble que tu t’étais inscrite à la LC du premier tome que j’avais organisée sur LA, du coup, je me suis permise d’ajouter ton lien sur la page de la LC : si il ne fallait pas, n’hésites pas à me gronder, je le retirerais de suite !

    Bonnes lectures avec les tomes suivants :)

    • Elyone dit :

      Oui, je m’étais inscrite pour la LC du premier tome, mais étant donné que je n’avais pas respecté -du tout- les dates, je n’ai pas osé :S Du coup, je te remercie pour le lien, c’est vraiment gentil à toi ! :D ça me fait vraiment plaisir, j’en ferais un également dans mon article ;)

      Bonnes lectures à toi aussi ! :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s